Le système PDK se compose de 2 sous boîtes réunies dans un même carter. Le double embrayage permet d’enclencher à tour de rôle 2 arbres indépendants qui transmettent la puissance aux roues sans rupture de couple. Pendant que l’une des sous-boîtes travaille, la seconde prépare déjà le rapport suivant. Lors d’un passage de rapport, en quelques millièmes de seconde, le premier embrayage s’ouvre, tandis que le second prend le relais...